Afin de sécuriser et de réussir une reprise d’entreprise, vous devez vous y prendre correctement. Quelques étapes sont incontournables lors de la reprise d’entreprise.

Les étapes de la reprise ou de vente d’une entreprise

En premier lieu, vous devez définir le profil type de l’entreprise à reprendre. Vous devez procéder de la même façon que dans le cadre de l’établissement d’une offre d’emploi, pour filtrer les candidats, sauf qu’il s’agit ici d’une vente entreprise effectuée par autrui. Quelques critères sont de mise :

– le domaine d’activité recherché,

– la zone géographique de l’entreprise,

– la taille de l’entreprise, en chiffre d’affaires, en nombre de salariés ou autres,

– le type d’entreprise. Est-elle une start-up, une entreprise familiale, une entreprise avec une bonne renommée, une entreprise en difficulté…

Dans la pratique, la recherche d’entreprises à racheter est assez difficile. En effet, les chefs d’entreprise qui veulent céder leur affaire restent souvent discrets sur leurs intentions. Ils ne veulent pas que cela impacte négativement leur activité. C’est souvent grâce à votre réseau professionnel que vousparviendrez à trouver une opportunité de reprise. Il existe aussi des réseaux spécialisés dans la mise en relation vendeur/acquéreur.

L’analyse et l’évaluation de l’entreprise cible

Dès qu’une opportunité se présente, vous devezl’analyser pour vousfaire une opinion sur celle-ci. Pour ce faire, vous devez vous entretenir avec le chef d’entreprise qui souhaite effectuer une vente entreprise. Vous pourrez ainsi céder son activité et analyser un certain nombre d’informations. A ce niveau des négociations, vous pouvez rédiger une lettre d’intention. Quelques informations doivent être obtenues sur l’entreprise et son dirigeant, notamment :

– la présentation détaillée de l’activité de l’entreprise ainsi que ses perspectives d’avenir,

– les points forts et les points faibles de l’entreprise,

– la clientèle de l’entreprise, sa diversification,

-le statut du niveau d’activité (en déclin, stable, en croissance),

– la construction du chiffre d’affaires de l’entreprise,

– les outils de production,

– la présentation du personnel de l’entreprise, les postes stratégiques, l’organigramme,

– la raison de la cession de l’entreprise,

– le moment de vente souhaité…

Vien ensuite l’évaluation de l’entreprise à vendre. Vous pouvez faire réaliser un audit d’acquisition auprès d’un mandaté. Cet audit vous permettra d’avoir l’avis d’un tiers de confiance et de confronter les informations du dirigeant avec celles issues du rapport d’audit. Il permettra aussi de détecter les risques liés à l’opération de reprise, pour prendre une décision en connaissance de cause.

Coordonnées

Adresse :

-

Téléphone :

-

Email :

-

Site :

-