Vous faites face à un locataire défaillant, celui-ci refuse de payer son loyer malgré vos nombreuses sollicitations ? Vous ne savez plus quoi faire ni entreprendre pour régler ce litige ? Voici nos conseils vous permettant de récupérer votre dû dans les “meilleures” conditions possibles !

#1 Résoudre le problème à l’amiable

Il est toujours préférable de régler à l’amiable un conflit avec son locataire au lieu d’intenter une action en justice immédiate. Le dialogue est la meilleure solution en cas de conflit. En effet, cela vous évite des énervements et agacement qui peuvent s’avérer inutile si vous trouvez un arrangement réciproque avec votre locataire. Contactez le et prenez rendez vous avec lui en lui expliquant les conséquences de ses loyers impayés. Si votre locataire rencontre une situation financière difficile , proposez lui des solutions de paiement. Prenez contact avec la CAF pour que les aides sociales soient versés sur votre compte et non plus celui de votre locataire défaillant.

#2 Mettre en place une procédure de recouvrement des loyers non payés

Dans un premier temps, écrivez lui en lettre simple sans accusé de réception. Rappelez lui de façon cordiale ses obligations et demandez un paiement sous quelques jours. Si 15 jours après l’envoi de votre courrier, votre locataire ne s’est pas manifesté, retirez votre lettre en accusé de réception en adoptant un ton plus ferme à votre demande et en lui annonçant les procédures que vous mettrez en place si celui-ci ne régularise pas sa dette de loyers. Ensuite, si les deux premiers courriers n’ont donné aucune suite, contactez la personne inscrite en caution et exigez un paiement. Rappelez lui son engagement lorsque celui-ci est

devenu caution de votre locataire. Si aucune des solutions n’a abouti à un accord, envoyez un courrier par lettre recommandé à votre locataire et à la personne cautionnaire en stipulant que si sous 15 jours aucun paiement de loyer n’a eu lieu sur votre compte, vous saisirez un huissier de justice pour récupérer ce que votre locataire vous doit.

#3 Saisir un huissier pour récupérer les créances impayés

Malgré toutes vos tentatives pour récupérer vos loyers, celles-ci s’avèrent infructueuses, vous pouvez engager une saisie sur le compte de votre locataire. Cependant, cette procédure ne sera possible que si vous rencontrez un juge de proximité et que celui-ci vous donne son accord. Sans cet accord, l’huissier n’a pas le droit de se rendre au domicile de votre loueur pour exiger le paiement des loyers. Cette procédure est fastidieuse puisqu’elle est longue et coûteuse.

#4 Demandez l’expulsion du locataire

Demandez à l’exclusion de votre locataire pour loyers impayés est la solution définitive. Seulement, elle n’est possible que si un juge notifie cette décision et si vous engagez un huissier.

Cela est :

  • Long puisqu’il faut attendre la fin de la trêve hivernale
  • Chère puisque les frais de justice, huissier et travaux à la réception de votre appartement sont à votre charge

De plus, vous devrez engager à nouveau une action en justice contre votre locataire pour récupérer les loyers non payés.

Coordonnées

Adresse :

-

Téléphone :

-

Email :

-

Site :

-